AAPPQ

Règle du plus bas soumissionnaire et contrats publics : la mobilisation prend de l’ampleur

Règle du plus bas soumissionnaire et contrats publics : la mobilisation prend de l’ampleur

AAPPQ

9/08/2018

Avec le projet de Règlement déposé récemment par le gouvernement et qui prévoit d’instaurer des modes d’octroi de contrats de services professionnels favorisant le plus bas soumissionnaire pour certains contrats publics (nous vous en parlions ici) , l’AAPPQ mène plusieurs actions afin que le gouvernement apporte des changements à ce texte. Voici un point sur ce dossier très important pour la qualité de nos bâtiments et infrastructures publiques.

 

Dépôt d’un mémoire aux ministres concernés

Lundi dernier, l’AAPPQ a déposé un mémoire aux ministres Arcand et Poëti, responsables de ce projet de règlement, afin de présenter ses commentaires, arguments et recommandations.

L’Association y développe les conséquences négatives sur la qualité des lieux de vie des citoyens d’une part et sur les PME en architecture d’autre part, des modes d’octroi de contrats pour des services d’architecture axés sur le plus bas soumissionnaire.

Pour consulter le mémoire déposé par l’AAPPQ 

 

Mobilisation élargie et sensibilisation grand public

L’AAPPQ a également travaillé en collaboration avec l’Association des firmes de génie conseil (AFG) afin de mobiliser un grand nombre de décideurs, d’experts et d’organismes de la société québécoise. Plus d’une vingtaine d’organismes et institutions ont appuyé l’AAPPQ et l’AFG dans leurs démarches, en signant notamment une lettre ouverte qui a été publiée le 8 août dans les médias.

Pour consulter la lettre ouverte

Différentes interventions dans les médias ont également eu lieu afin de sensibiliser un maximum de personnes aux conséquences négatives inhérentes à ce projet de règlement. Voici une sélection de quelques articles publiés et entrevues réalisées, nous vous invitons à les partager largement sur les réseaux sociaux :

 

En mode collaboration avec le gouvernement

En parallèle, l’AAPPQ continue de collaborer avec le Conseil du trésor afin que ce projet de règlement soit modifié. Nous avons toujours espoir que le gouvernement décidera de prendre le temps de bien faire les choses en menant des consultations plus approfondies sur la question des modes d’octroi de contrats de services professionnels d’architecture et d’ingénierie.